Dans la catégorie :
Publié le 24 Sep 2017

Responsablité de l’agent immobilier et obligation d’examen du dossier du candidat locataire

Sous peine de voir sa responsabilité engagée, l’intermédiaire chargé de négocier les baux doit faire preuve de diligence en s’informant sur la situation personnelle, professionnelle et financière des candidats à la location, en contrôlant la pertinence des informations recueillies, en appréciant la nécessité d’exiger des garanties complémentaires.

L’agence immobilière chargée de la gestion locative d’une maison d’habitation doit en l’espèce voir sa responsabilité engagée.

Il apparaît en effet que les revenus réel des locataires ne leur permettaient pas de faire face à leurs obligations de sorte que la recherche de locataires ne s’est donc pas faite, en dépit des engagements de l’agence immobilière, selon des critères stricts, mais avec un réel manque de rigueur qui est à l’origine du refus de prise en charge du sinistre par l’assureur.

L’agence immobilière doit en conséquence indemniser les propriétaires du bien loué à hauteur de la somme totale de 37 827 euros, incluant notamment le montant des loyers, charges et taxe d’ordures ménagères demeurés impayés pour 17 352 euros, 10 000 euros de coût des dégradations que l’assureur n’a pas pris en charge du fait des manquements de l’agence et 2 000 euros au titre du préjudice moral.

Cour d’appel de Versailles, Chambre 3, 7 Septembre 2017 n° 15/05976

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Conditions de fixation judiciaire du loyer binaire

Dorénavant, pour la fixation judiciaire du loyer minimum garanti d’un loyer binaire, le juge doit rechercher dans la commune intention des parties la volonté commune ...
Lire la suite →
Agent immobilier

Agent immobilier : Droit de préemption et honoraires de l’agent immobilier

Dans le cadre d’une vente, la commune qui préempte doit les honoraires de l’agent immobilier, peu importe si ce dernier est l’associé du vendeur. Pour ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : délai de requalification d’un bail dérogatoire et fraude

En cas de fraude (signatures successives de baux dérogatoires), le délai légal de deux ans pour demander la requalification d’un bail dérogatoire en bail commercial ...
Lire la suite →