Dans la catégorie :
Publié le 28 Fév 2021

Responsabilité de l’agent immobilier et présence de mérule

En présence de mérule, l’agent immobilier manque à son devoir de conseil et d’information en ne conseillant pas les acquéreurs de procéder à des investigations complémentaires pour en définir les causes.

En l’espèce, l’immeuble acquis était attaqué par la mérule. L’agent immobilier en avait connaissance par le signalement par l’opérateur de diagnostic technique de la présence de pourriture cubique mais il s’est abstenu de toute investigation complémentaire pour en définir les causes.

Ce professionnel de l’immobilier ne peut s’exonérer de sa responsabilité en arguant de l’absence de toute réaction des acquéreurs, profanes en la matière, à la lecture du rapport de l’opérateur technique annexé au compromis de vente.

Ce manquement à son devoir d’information et de conseil a entraîné pour les acquéreurs une perte de chance d’avoir pu renoncer à l’achat du bien immobilier ou de l’acheter à un moindre prix.

La cour évalue cette perte de chance à 90 % compte tenu de l’importance du manquement de l’agent immobilier, de l’impact très conséquent de la présence de mérule sur la fiabilité de l’immeuble et du coût de son nécessaire traitement.

Les acquéreurs ont dû engager des frais de réparation à hauteur de 30615 euros et supporter des frais de location d’un logement durant leur réalisation, pour un coût total de 40688 euros, assurance et taxe d’habitation comprises.

L’impossibilité d’occuper leur bien et la durée de la procédure leur ont également causé un préjudice moral, évalué à 20000 euros.

C’est donc un montant total de 82668 euros qui est alloué aux acquéreurs, à titre de dommages et intérêts.

Cour d’appel, Poitiers, 1re chambre civile, 15 Septembre 2020 n°18/03042

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Abattement sur la valeur locative

Sauf disposition contraire, en matière de détermination du loyer du bail renouvelé, le paiement de la taxe foncière et les obligations incombant normalement au bailleur, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé et droit de préférence

EN matière de bail commercial, lorsqu’un congé avec refus de renouvellement a été délivré, le preneur perd le bénéfice du droit de préemption. Pour mémoire, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : La cession efface la faute

En cas de congé avec refus de renouvellement d’un bail commercial sans paiement d’une indemnité d’éviction, le bailleur ne peut pas invoquer contre le cessionnaire ...
Lire la suite →