Dans la catégorie :
Publié le 4 Fév 2018

Répartition des charges d’entretien: la réfection du parking

Les travaux de réfection du parking sont des travaux d’entretien qui doivent être remboursés par le locataire si le bail commercial le prévoit expressément.

Les locaux loués, à usage de supermarché, incluent un parking. Il n’est pas contesté que le parking est une partie commune de la copropriété dans laquelle le bailleur possède un immeuble.

Les deux procès verbaux de constat d’huissier établissent que l’enrobé du parking litigieux était très abîmé et que son état s’aggravait. Le coût des travaux de réfection du parking doit être supporté par le preneur.

Aux termes de l’article 606 du Code civil , les grosses réparations sont celles des gros murs et des voûtes, le rétablissement des poutres et des couvertures entières, celui des digues et des murs de soutènement et de clôture aussi en entier, toutes les autres réparations sont d’entretien.

Les dépenses d’entretien sont utiles au maintien en bon état de l’immeuble.

Il est incontestable, au vu des constats d’huissier produits, que les travaux réalisés sur le parking sont des travaux d’entretien et non de nature à remédier à la structure de l’immeuble.

Dès lors que le contrat de bail commercial met à la charge du preneur la quote-part des charges communes et que les travaux relèvent des travaux d’entretien, ils sont à la charge du locataire.

Cour d’appel de Reims, Chambre civile, 1re section, 23 Janvier 2018 n°16/02345

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Conditions de fixation judiciaire du loyer binaire

Dorénavant, pour la fixation judiciaire du loyer minimum garanti d’un loyer binaire, le juge doit rechercher dans la commune intention des parties la volonté commune ...
Lire la suite →
Agent immobilier

Agent immobilier : Droit de préemption et honoraires de l’agent immobilier

Dans le cadre d’une vente, la commune qui préempte doit les honoraires de l’agent immobilier, peu importe si ce dernier est l’associé du vendeur. Pour ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : délai de requalification d’un bail dérogatoire et fraude

En cas de fraude (signatures successives de baux dérogatoires), le délai légal de deux ans pour demander la requalification d’un bail dérogatoire en bail commercial ...
Lire la suite →