Dans la catégorie :
Publié le 10 Sep 2017

Nullité du commandement de payer non détaillé

En l’absence de commandement de payer détaillé, celui-ci est nul et le bailleur ne peut pas obtenir l’acquisition de la clause résolutoire.

La Cour confirme tout d’abord que le commandement de payer notifié par la bailleresse à ses locataires au titre d’arriérés de loyer du bail commercial litigieux est sans effet et ne peut entraîner l’acquisition de la clause résolutoire.

En effet la bailleresse n’a pas annexé un décompte détaillé nécessaire à la compréhension et à la vérification des demandes même s’il s’agit de l’arriéré de loyers résultant de la fixation du montant du loyer lors du renouvellement judiciaire du bail commercial.

Cour d’appel de Paris, Pôle 5, chambre 3, 5 Juillet 2017 n° 15/18058

Les derniers articles

Bail commercial

Bail Commercial : Réputation non écrite de la clause tunnel et plus dangereux encore ?

Cette décision rappelle qu’une clause fixant un plancher et un plafond dans le cadre d’une clause d’indexation est réputée non écrite. Pour mémoire, la clause ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé sans indemnité d’éviction

Pour un bail commercial, dans le cadre de la délivrance d’un congé sans offre de renouvellement sans paiement d’une indemnité d’éviction pour motifs graves et ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial: Procédures collectives et suspension des poursuites

En application du principe de l’arrêt des poursuites individuelles le bailleur est irrecevable à poursuivre son action en résiliation du bail fondée sur l’acquisition de ...
Lire la suite →