Dans la catégorie :
Publié le 25 Mar 2018

Exonération de la résidence principale : vente sous condition suspensive

En cas de vente d’un bien immobilier conclue sous condition suspensive, l’affectation du bien à l’habitation principale du cédant s’apprécie à la date de réalisation de cette condition.

Les plus-values réalisées lors de la cession d’un bien immobilier sont exonérées d’impôt sur le revenu lorsque ce bien constitue la résidence principale du cédant au jour de la cession (CGI art. 150 U, II-1o).

Lorsqu’une vente est assortie d’une condition suspensive, quelle est la date à laquelle il faut se placer pour apprécier si l’immeuble est affecté à l’habitation principale ?

Jugé que c’est à la date de la réalisation de la condition et non à celle de la signature du compromis.

Cette solution est fondée sur les dispositions de l’article 74 SA de l’annexe II au CGI selon lesquelles en cas de vente sous condition suspensive la cession est considérée comme effective au jour de la réalisation de cette condition.

En l’espèce, le compromis subordonnait le transfert de propriété au paiement par l’acquéreur, au plus tard au moment de la signature de l’acte authentique de vente, de frais de réalisation de travaux et de l’intégralité du prix comptant.

Les cédants n’apportant pas la preuve de l’affectation du bien à l’habitation principale à la date de réalisation de ces conditions, l’exonération de la plus-value a été refusée.

Conseil d’État, 3ème – 8ème chambres réunies, 24/11/2017 n°396209

Les derniers articles

Bail commercial

Bail Commercial : Procédures collectives et Garantie autonome bancaire à première demande

Dès lors que le bailleur a actionné la garantie autonome bancaire à première demande et qu’il en a demandé la reconstitution avant l’ouverture d’une procédure ...
Lire la suite →
Bail d'habitation

Bail d’habitation : Congé pour travaux du Bailleur

Lorsqu’ils exigent la libération des lieux loués, les travaux de rénovation, de restructuration et d’amélioration des locaux constituent un motif légitime et sérieux justifiant la ...
Lire la suite →
Bail d'habitation

Bail d’habitation : Congé pour vente et indemnisation du Bailleur

En matière de bail d’habitation, suite à un congé pour vente, le locataire doit indemniser le bailleur qui subit un préjudice résultant du refus du ...
Lire la suite →