Dans la catégorie :
Publié le 4 Juil 2010

Élection du président de séance en qualité de syndic

Alors qu’aux termes de l’article 22, alinéa 4, de la loi n° 65-556 du 10 juillet 1965, il est interdit au syndic de présider l’assemblée générale (ce, à peine de nullité de l’ensemble de la réunion, TGI Paris, 20 janv. 1968, Gaz. Pal. 1968. 2. 133, note Morand), une cour d’appel (Chambéry, 24 juin 2008) avait cru pouvoir sauver la nomination du copropriétaire présidant la séance, au motif que, à défaut de précision au procès-verbal, la désignation du syndic a pris effet à l’issue de l’assemblée générale.

Cette solution est censurée, puisque, sauf disposition contraire, les décisions d’assemblée générale sont immédiatement exécutoires.

Ainsi que le précise la haute juridiction, la parade consiste à libeller la résolution de manière à reporter la prise d’effet du mandat du nouvel élu après la fin de la réunion.

Cour de Cassation, 3ème Chambre Cvile, 9 juin 2010 n° 08-19696

Les derniers articles

Bail d'habitation

Bail d’habitation : Obligation de délivrer un logement décent et conséquences

Même si les critères de décence sont respectés au début du bail d’habitation, seul un cas de force majeure peut exonérer le bailleur de son ...
Lire la suite →
SCI

SCI : Conditions de la mise à disposition à titre gratuit d’un associé

Les statuts d’une société civile immobilière doivent expressément mentionner dans l’objet social la faculté de mettre un immeuble dont elle est propriétaire à la disposition ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Vente et remboursement des charges par l’ancien propriétaire

Même lorsque l’acte de vente des locaux loués stipule une clause de subrogation de l’acquéreur dans les droits et obligations du vendeur pour tout contentieux ...
Lire la suite →