Dans la catégorie :
Publié le 10 Avr 2022

COVID 19 et Indemnité d’éviction

En matière de bail commercial, pour la détermination de l’indemnité d’éviction, la Cour d’appel de Paris écarte l’année 2022 qui est dénuée de pertinence au regard de la pandémie Covid-19.

L’éviction entraînant la perte du fonds de commerce, l’indemnité principale d’éviction est égale à la valeur du fonds de commerce, qui est supérieure à la valeur du droit au bail en l’espèce. La valeur du fonds de commerce est égale à 32 pour-cent du chiffre d’affaires moyen hors taxes.

En l’état de la sévère crise sanitaire ayant perturbé l’activité économique au cours de l’année 2020, les chiffres de ce dernier exercice seront écartés, pour être dénués en l’espèce de pertinence, afin de ne retenir que la moyenne des chiffres d’affaires des exercices 2017 à 2019.

L’indemnité principale d’éviction est ainsi fixée à 465 000 euros. En ajoutant les indemnités accessoires (frais de remploi, trouble commercial et frais de déménagement), l’indemnité totale d’éviction s’élève à 618 000 euros.

Cour d’appel, Paris, Pôle 5, chambre 3, 30 Mars 2022 – n° 19/04806

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Abattement sur la valeur locative

Sauf disposition contraire, en matière de détermination du loyer du bail renouvelé, le paiement de la taxe foncière et les obligations incombant normalement au bailleur, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé et droit de préférence

EN matière de bail commercial, lorsqu’un congé avec refus de renouvellement a été délivré, le preneur perd le bénéfice du droit de préemption. Pour mémoire, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : La cession efface la faute

En cas de congé avec refus de renouvellement d’un bail commercial sans paiement d’une indemnité d’éviction, le bailleur ne peut pas invoquer contre le cessionnaire ...
Lire la suite →