Dans la catégorie :
Publié le 5 Mai 2019

Responsabilité du locataire principal et sous-location

Dès lors que contractuellement le locataire principal est le seul et unique redevable des loyers et de l’exécution des stipulations contractuelles et que les locaux sont indivisibles, même après la délivrance du congé et une libération des locaux, si le sous-locataire se maintient dans les lieux, alors c’est le locataire principal qui est redevable de l’indemnité d’occupation.

L’avenant au contrat de bail commercial autorise la sous-location totale ou partielle, à condition que la société locataire principale reste garante solidaire du paiement des loyers et de l’exécution des charges et conditions du bail.

Le locataire principal devait adresser au bailleur une copie de l’acte de sous-location qui devait stipuler que l’ensemble des locaux, objet du bail principal, formait un tout indivisible dans la commune intention des parties.

L’avenant précisait que, par dérogation à l’article L. 145-32 du Code de commerce, le bailleur ne serait pas tenu au renouvellement des contrats de sous-location, cette clause devant être portée à la connaissance des sous-locataires.

La société locataire a sous-loué partiellement les locaux.

Elle a délivré congé à l’expiration de la deuxième période triennale en précisant que les locaux seraient totalement libérés pour le 14 février 2014.

Cependant, la sous-locataire s’est maintenue dans les lieux jusqu’au 21 avril 2015.

En application des stipulations contractuelles, la locataire principale doit régler, outre l’arriéré de loyers, l’indemnité d’occupation jusqu’au 21 avril 2015.

Cour d’appel, Versailles, 12e chambre, 2 Avril 2019 – n° 18/00049

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Abattement sur la valeur locative

Sauf disposition contraire, en matière de détermination du loyer du bail renouvelé, le paiement de la taxe foncière et les obligations incombant normalement au bailleur, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé et droit de préférence

EN matière de bail commercial, lorsqu’un congé avec refus de renouvellement a été délivré, le preneur perd le bénéfice du droit de préemption. Pour mémoire, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : La cession efface la faute

En cas de congé avec refus de renouvellement d’un bail commercial sans paiement d’une indemnité d’éviction, le bailleur ne peut pas invoquer contre le cessionnaire ...
Lire la suite →