Dans la catégorie :
Publié le 18 Juin 2017

Résiliation du bail pour non occupation personnel de l’habitation

Il convient de prononcer la résiliation judiciaire du bail d’habitation aux torts de la locataire, qui n’occupe pas personnellement les lieux.

Certes, un locataire ne saurait être privé du droit d’héberger des proches dans les lieux loués et la loi n’impose pas qu’il occupe constamment le logement donné à bail.

Pour autant, l’usage paisible des lieux loués conformément à leur destination implique qu’ils soient occupés par le locataire contractant.

En l’espèce, il est établi que la locataire réside toute l’année à Nîmes.

Les constats d’huissier ont permis de constater que c’est le petit-fils de la locataire qui occupe l’appartement parisien et qu’aucun effet personnel de la locataire n’est présent dans l’appartement.

En conséquence, c’est à juste titre que la Cour d’appel a prononcé la résiliation judiciaire du bail.

Cour d’appel de Paris, 4ème chambre, 28 mars 2017, n° 15/13503

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Abattement sur la valeur locative

Sauf disposition contraire, en matière de détermination du loyer du bail renouvelé, le paiement de la taxe foncière et les obligations incombant normalement au bailleur, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé et droit de préférence

EN matière de bail commercial, lorsqu’un congé avec refus de renouvellement a été délivré, le preneur perd le bénéfice du droit de préemption. Pour mémoire, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : La cession efface la faute

En cas de congé avec refus de renouvellement d’un bail commercial sans paiement d’une indemnité d’éviction, le bailleur ne peut pas invoquer contre le cessionnaire ...
Lire la suite →