Dans la catégorie :
Publié le 15 Sep 2019

Quid en cas de non restitution des clés par le locataire en fin de bail ?

Seule la restitution au bailleur ou à son mandataire de l’intégralité des clés remises à l’entrée dans les lieux loués, met fin à leur occupation par le locataire.

En l’espèce, M. C. a sous-loué son logement à madame Z. du 29 juillet 2017 au 24 novembre 2017. A cette date, madame Z. n’a remis qu’une clé de l’appartement à Est Métropole Habitat. Or, il ressort de l’état des lieux du 10 février 2016 que deux clés avaient été remises à M. C. ainsi qu’une clé de boîte aux lettres .

M. C. conserve donc, aujourd’hui, une clé de la porte palière (clé de l’appartement) ainsi qu’une clé de boîte aux lettres. Les clés n’ont donc pas été restituées en leur intégralité.

Par conséquent, le bailleur Est Métropole Habitat est bien fondé à demander à la cour l’infirmation du jugement déféré en ce qu’il a dit n’y avoir lieu à autoriser l’expulsion de M. C., le logement ayant été restitué au bailleur le 24 novembre 2017.

Le jugement déféré doit être réformé en conséquence et il convient de tenir compte de l’augmentation de la dette de loyer et d’indemnité d’occupation pour porter le montant de la condamnation à 9.577 euros, pour voir ordonner l’expulsion de M. C. et l’entendre condamner à payer une indemnité d’occupation égale au loyer courant, ladite somme devant être versée jusqu’au départ définitif du locataire et de tous occupants de son chef des lieux anciennement loués.

Cour d’appel, Lyon, 8e chambre, 2 Juillet 2019 – n° 18/03317

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Conditions de fixation judiciaire du loyer binaire

Dorénavant, pour la fixation judiciaire du loyer minimum garanti d’un loyer binaire, le juge doit rechercher dans la commune intention des parties la volonté commune ...
Lire la suite →
Agent immobilier

Agent immobilier : Droit de préemption et honoraires de l’agent immobilier

Dans le cadre d’une vente, la commune qui préempte doit les honoraires de l’agent immobilier, peu importe si ce dernier est l’associé du vendeur. Pour ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : délai de requalification d’un bail dérogatoire et fraude

En cas de fraude (signatures successives de baux dérogatoires), le délai légal de deux ans pour demander la requalification d’un bail dérogatoire en bail commercial ...
Lire la suite →