Dans la catégorie :
Publié le 19 Nov 2017

Quid de l’aménagement des combles sans autorisation ?

L’aménagement de combles, parties communes, par un copropriétaire sans autorisation de l’assemblée générale constitue une violation de l’article 25, b de la loi du 10 juillet 1965 qui justifie la remise en état des lieux.

Le propriétaire d’un appartement situé au dernier étage annexe, sans autorisation, les combles de l’immeuble. Le syndicat des copropriétaires l’assigne en remise en état des lieux.

La cour d’appel de Paris accueille la demande du syndicat.

La Cour de cassation confirme:

  • d’une part, le règlement de copropriété est muet sur la nature des combles qui étaient, avant les travaux, d’un seul tenant et dont l’accès se faisait par une trappe située dans la cage d’escalier, partie commune;
  • d’autre part, l’état descriptif de division ne mentionne pas que le lot du copropriétaire a accès à ces combles.

Les combles sont donc des parties communes et les travaux effectués, sans autorisation, sur ces parties communes que le propriétaire s’est attribuées à titre privatif, constituent un trouble manifestement illicite justifiant la remise en état des lieux.

La Cour de Cassation a ici rappelé une jurisprudence constante (Cass. 3e civ. 15 janvier 2003 n°01-10337 ; Cass. 3e civ. 27 janvier 2009 n°07-15993 ; Cass. 3e civ. 30 mars 2017 n°15-24612).

Cour de cassation, civile, Chambre civile 3, 7 septembre 2017 n°16-18908

Les derniers articles

Bail commercial

Bail Commercial : Réputation non écrite de la clause tunnel et plus dangereux encore ?

Cette décision rappelle qu’une clause fixant un plancher et un plafond dans le cadre d’une clause d’indexation est réputée non écrite. Pour mémoire, la clause ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé sans indemnité d’éviction

Pour un bail commercial, dans le cadre de la délivrance d’un congé sans offre de renouvellement sans paiement d’une indemnité d’éviction pour motifs graves et ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial: Procédures collectives et suspension des poursuites

En application du principe de l’arrêt des poursuites individuelles le bailleur est irrecevable à poursuivre son action en résiliation du bail fondée sur l’acquisition de ...
Lire la suite →