Dans la catégorie :
Publié le 21 Mar 2009

Pour que la rémunération soit due, il est indispensable que la vente ait été réalisée

Aucune somme d’argent n’est due, à quelque titre que ce soit, à l’agent immobilier avant que l’opération pour laquelle il a reçu un mandat écrit ait été effectivement conclue et constatée dans un seul acte contenant l’engagement des parties.

En l’espèce, par l’intermédiaire de la société Triel immobilier, les époux X, vendeurs, ont conclu avec les époux Y, acquéreurs, une promesse de vente sous condition suspensive de l’obtention d’un prêt, devant être régularisée par acte authentique le 17 janvier 2004 ; le 5 janvier 2004, les époux Y ont renoncé à cette acquisition du fait de leur séparation ; que la société Triel immobilier a assigné les vendeurs en paiement de sa commission.

Pour accueillir la demande, l’arrêt de la cour d’appel a retenu que les acquéreurs ne prétendant pas avoir fait la moindre démarche pour obtenir un prêt, la condition doit être réputée accomplie par application de l’article 1178 du Code civil de sorte que la vente a donc bien été effectivement réalisée d’un point de vue juridique.

En statuant ainsi, alors qu’il résultait de ses constatations que la vente n’avait pas été effectivement réalisée, de sorte que l’agent immobilier n’avait pas droit à la commission contractuellement prévue, la cour d’appel a violé l’article 6, alinéa 3, de la loi du 2 janvier 1970 (loi Hoguet), ensemble l’article 74 du décret du 20 juillet 1972.

Cour de Cassation, 3ème Chambre civile, 11 mars 2009 n° 07-20509

Les derniers articles

Bail d'habitation

Bail d’habitation : Délai du commandement de payer

La Cour de Cassation a rendu un avis sur le fait de savoir, si suite à la réforme du 27 juillet 2023, le délai de ...
Lire la suite →
Bail d'habitation

Bail d’habitation : Location AIRBNB et usage

Un local affecté à un usage d’ habitation au 1er janvier 1970 ne perd pas cet usage lorsqu’il est ultérieurement réuni avec un autre local, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Renouvellement à une date différente et indexation

Lorsque la distorsion de la clause d’indexation provient seulement de ce que la date de renouvellement du bail commercial (1er juillet 2019) ne correspond pas ...
Lire la suite →