Dans la catégorie :
Publié le 29 Nov 2020

Pas d’abattement sur le loyer plafonné

Lorsque le loyer du bail commercial est fixé au loyer plafonné, il est impossible d’y appliquer des abattements pour des clauses exorbitantes de droit commun (article 606 et taxe foncière à la charge du preneur).

Selon l’article L. 145-33 du Code de commerce, le prix du bail commercial renouvelé doit correspondre à la valeur locative.

Selon l’article R. 145-8 du Code de commerce, les obligations incombant normalement au bailleur dont celui-ci s’est déchargé sur le locataire sans contrepartie constituent un facteur de minoration de la valeur locative.

Pour fixer le prix du bail renouvelé, l’arrêt, après avoir rejeté la demande de la preneuse en fixation du loyer à la valeur locative, faute de démontrer l’incidence négative sur son activité des facteurs locaux de commercialité, applique au loyer plafonné des abattements pour tenir compte des charges exorbitantes du droit commun pesant contractuellement sur le preneur.

La Cour de Cassation censure.

En effet, la cour d’appel a violé l’article L 145-33 du Code de Commerce, par défaut d’application, et l’article R 145-8 du Code de Commerce, par fausse application.

Ainsi, la cour d’appel aurait dû rechercher si le loyer du bail renouvelé, calculé par application de l’indice prévu à l’article L. 145-34 du Code de commerce, excédait la valeur locative, laquelle s’évalue selon les critères définis à l’article L. 145-33 et non sur la base du loyer plafonné auquel, comme loyer contractuel indexé, il n’y a pas lieu d’appliquer des facteurs de minoration.

Cour de cassation, 3e chambre civile, 12 Novembre 2020 n°18-25.967

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Conditions de fixation judiciaire du loyer binaire

Dorénavant, pour la fixation judiciaire du loyer minimum garanti d’un loyer binaire, le juge doit rechercher dans la commune intention des parties la volonté commune ...
Lire la suite →
Agent immobilier

Agent immobilier : Droit de préemption et honoraires de l’agent immobilier

Dans le cadre d’une vente, la commune qui préempte doit les honoraires de l’agent immobilier, peu importe si ce dernier est l’associé du vendeur. Pour ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : délai de requalification d’un bail dérogatoire et fraude

En cas de fraude (signatures successives de baux dérogatoires), le délai légal de deux ans pour demander la requalification d’un bail dérogatoire en bail commercial ...
Lire la suite →