Dans la catégorie :
Publié le 23 Fév 2020

Nullité du mandat et remise immédiate

L’absence de remise immédiate d’un exemplaire du contrat entraîne sa nullité, de sorte que l’agent immobilier ne peut demander l’application de la clause pénale.

Pour solliciter la nullité du contrat de mandat de vente, la mandante invoque l’article 6 de la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l’ordonnance n° 2016-131 du 10 février 2016 ainsi que les articles 72 et 78 du décret n° 72-678 du 20 juillet 1972 en application desquels l’absence de remise immédiate d’un mandat de vente comportant une clause d’exclusivité ou une clause pénale entraîne la nullité de l’acte.

Elle affirme qu’elle a signé le mandat le 7 janvier 2018 mais qu’elle n’en a reçu un exemplaire que le 11 janvier 2018. L’annulation du mandat est effectivement justifiée.

Certes, le contrat signé le 7 janvier 2018 mentionne qu’un exemplaire du contrat a été remis à la mandante, mais cette dernière produit un SMS envoyé par l’agent immobilier le 11 janvier 2018 dans lequel ce dernier lui annonce qui’il lui envoie le mandat le jour même.

L’absence de remise immédiate d’un exemplaire du contrat entraîne sa nullité, de sorte que l’agent immobilier ne peut demander l’application de la clause pénale.

Cour d’appel, Reims, 1re chambre civile, section instance, 17 Janvier 2020 – n° 19/01021

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Conditions de fixation judiciaire du loyer binaire

Dorénavant, pour la fixation judiciaire du loyer minimum garanti d’un loyer binaire, le juge doit rechercher dans la commune intention des parties la volonté commune ...
Lire la suite →
Agent immobilier

Agent immobilier : Droit de préemption et honoraires de l’agent immobilier

Dans le cadre d’une vente, la commune qui préempte doit les honoraires de l’agent immobilier, peu importe si ce dernier est l’associé du vendeur. Pour ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : délai de requalification d’un bail dérogatoire et fraude

En cas de fraude (signatures successives de baux dérogatoires), le délai légal de deux ans pour demander la requalification d’un bail dérogatoire en bail commercial ...
Lire la suite →