Dans la catégorie :
Publié le 24 Sep 2017

Nullité du contrat de location gérance

A peine de nullité du contrat de location-gérance, le locataire qui souhaite donner son fonds à exploiter avant le délai de deux ans, doit pour chaque contrat de location gérance obtenir une dérogation du Président du Tribunal de Grande Instance.

En l’espèce, une société a conclu un bail commercial qui l’autorisait à donner en location-gérance le fonds de commerce exploité dans les locaux.

Après avoir obtenu judiciairement une dispense à l’obligation d’exploitation personnelle du fonds pendant le délai prévu par l’article L. 144-3 du Code de commerce, la société locataire a conclu plusieurs contrats de location-gérance. Invoquant le non-respect par la société locataire de ce délai, les bailleurs l’ont assignée ainsi que les locataires-gérants en nullité du contrat de location gérance.

Après avoir constaté que la dispense de la condition d’exploitation exigée par l’article L. 144-3 du Code de commerce avait été accordée à la société locataire, qui s’était prévalue de l’état de santé de sa gérante, pour cette location-gérance, et relevé que cette dispense qui avait été ainsi donnée en considération d’éléments factuels rendant alors impossible l’exploitation personnelle du fonds, n’était pas définitive de sorte qu’il appartenait à la société locataire d’en réitérer la demande avant la conclusion de chaque contrat de location-gérance, la cour d’appel a pu en déduire qu’en l’absence de dispense obtenue pour le contrat de location gérance en cours, celui-ci était nul.

Cour de cassation, Chambre commerciale, 13 Septembre 2017 n° 16-15049

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Conditions de fixation judiciaire du loyer binaire

Dorénavant, pour la fixation judiciaire du loyer minimum garanti d’un loyer binaire, le juge doit rechercher dans la commune intention des parties la volonté commune ...
Lire la suite →
Agent immobilier

Agent immobilier : Droit de préemption et honoraires de l’agent immobilier

Dans le cadre d’une vente, la commune qui préempte doit les honoraires de l’agent immobilier, peu importe si ce dernier est l’associé du vendeur. Pour ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : délai de requalification d’un bail dérogatoire et fraude

En cas de fraude (signatures successives de baux dérogatoires), le délai légal de deux ans pour demander la requalification d’un bail dérogatoire en bail commercial ...
Lire la suite →