Dans la catégorie :
Publié le 6 Fév 2022

Ne jamais négocier le loyer du bail renouvelé sans son avocat

Dans le cadre du renouvellement du bail commercial et notamment de la fixation du loyer, la proposition sans réserve d’un loyer supérieur au loyer plafonné par le preneur équivaut à une renonciation au bénéfice du plafonnement. Le loyer doit alors être fixé à la valeur locative.

Le bailleur estime que le preneur a implicitement renoncé au plafonnement en faisant signifier une offre de renouvellement le 26 décembre 2016 puisqu’il a proposé un loyer annuel HT de 20 729 €, supérieur à celui qu’il propose aujourd’hui.

Le preneur indique que sa renonciation est équivoque puisqu’il ne connaissait pas le montant du loyer issu de la variation de l’indice, et que cette offre a été faite pour trouver un accord amiable et éviter un contentieux.

En l’espèce, par acte d’huissier intitulé ‘réponse à congé avec offre de renouvellement de bail commercial’, signifié le 2 mars 2017 par le preneur au bailleur, il est mentionné ‘ma requérante déclare par la présente signification consentir en principe au renouvellement du bail commercial mais qu’elle entend toutefois que le prix du loyer annuel soit porté à vingt mille sept cent vingt neuf euros hors taxe (20 729 € HT)’ ;

La proposition sans réserve d’un loyer supérieur au loyer plafonné par le preneur équivaut à une renonciation au bénéfice du plafonnement.

Le preneur a fait ainsi cette proposition sans réserve par l’intermédiaire d’un professionnel du droit.

Il ne peut en outre soutenir qu’il ne connaissait pas alors le montant du loyer révisé, parfaitement déterminable, d’autant qu’il avait consulté préalablement un expert amiable.

Il convient dès lors de considérer qu’il a ainsi renoncé au plafonnement.

Il résulte de l’ensemble de ces éléments que le loyer doit être fixé en fonction de la valeur locative.

Cour d’appel, Caen, 2e chambre civile et commerciale, 25 Novembre 2021 n°19/03390

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Abattement sur la valeur locative

Sauf disposition contraire, en matière de détermination du loyer du bail renouvelé, le paiement de la taxe foncière et les obligations incombant normalement au bailleur, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé et droit de préférence

EN matière de bail commercial, lorsqu’un congé avec refus de renouvellement a été délivré, le preneur perd le bénéfice du droit de préemption. Pour mémoire, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : La cession efface la faute

En cas de congé avec refus de renouvellement d’un bail commercial sans paiement d’une indemnité d’éviction, le bailleur ne peut pas invoquer contre le cessionnaire ...
Lire la suite →