Dans la catégorie :
Publié le 10 Sep 2017

Encadrement des loyers parisiens : publication du nouvel arrêté applicable à compter du 1er aout 2017

Un arrêté du 21 juin 2017 du préfet de la région Île-de-France fixe, pour la période comprise entre le 1er août 2017 et le 31 juillet 2018, les loyers de référence, les loyers de référence majorés et les loyers de référence minorés dans la commune de Paris.

Texte d’application du décret n° 2015-650 du 10 juin 2015 relatif à l’encadrement des loyers d’habitation, l’arrêté du 21 juin 2017 émanant du préfet de la région Île-de-France fixe, à compter du 1er août 2017, les loyers de référence, les loyers de référence majorés et les loyers de référence minorés dans la commune de Paris.

Conformément aux articles 17 (locaux non meublés) et 25-9 (locaux meublés) de la loi du 6 juillet 1989, ces loyers sont exprimés par un prix au mètre carré de surface habitable, par catégorie de logement (nombre de pièces principales au sens de l’article R. 111-1-1 du CCH et époque de construction) et par secteur géographique.

Cet arrêté comporte en annexe :

  • la liste des quatorze secteurs géographiques concernés (soit 80 quartiers) ;
  • les loyers de référence, loyers de référence majorés et loyers de référence minorés tant pour les locations non meublées que pour les locations meublées (auxquelles est appliquée une majoration unitaire par mètre carré).

Une carte interactive est disponible sur le site de la Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement (DRIHL) pour connaître les montants des loyers par type de logement, par quartier ou par adresse.

Révisable tous les ans, le nouveau texte abroge l’arrêté n° 2016-06-20-001 du 20 juin 2016, à compter du 1er août 2017.

Ce dispositif, qui complète le décret annuel de blocage, s’applique à la signature du bail comme lors de son renouvellement.

Arrêté n° 2017-06-21-009, 21 juin 2017

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Abattement sur la valeur locative

Sauf disposition contraire, en matière de détermination du loyer du bail renouvelé, le paiement de la taxe foncière et les obligations incombant normalement au bailleur, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé et droit de préférence

EN matière de bail commercial, lorsqu’un congé avec refus de renouvellement a été délivré, le preneur perd le bénéfice du droit de préemption. Pour mémoire, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : La cession efface la faute

En cas de congé avec refus de renouvellement d’un bail commercial sans paiement d’une indemnité d’éviction, le bailleur ne peut pas invoquer contre le cessionnaire ...
Lire la suite →