Dans la catégorie :
Publié le 20 Sep 2015

En l’absence de certificat de conformité, le notaire doit informer l’acquéreur du risque pris

Au titre de son obligation de conseil, le notaire doit informer clairement l’acquéreur des conséquences de l’absence de certificat de conformité et du risque en résultant.

Un particulier achète une maison dont une partie a été construite il y a moins de cinq ans. L’acte authentique de vente précise que « le certificat de conformité n’ayant pas été obtenu à ce jour, l’acquéreur dispense le vendeur d’avoir à l’obtenir préalablement à la signature », « de laquelle situation, l’acquéreur déclare avoir parfaite connaissance et vouloir faire son affaire personnelle, sans recours contre le vendeur ».

La délivrance du certificat de conformité ayant été par la suite refusée, l’acheteur, qui se plaint d’avoir subi plusieurs préjudices de ce fait, se retourne contre le notaire ayant reçu la vente. Pour rejeter l’action, la cour d’appel retient que le notaire a effectué les diligences lui incombant quant à la situation juridique du bien, en recherchant la délivrance ou non du certificat de conformité et en informant l’acquéreur de la situation, lequel a déclaré en avoir parfaite connaissance.

Censure de la Cour de cassation. Il ne ressort pas des termes de l’acte de vente que l’acquéreur ait été clairement informé des incidences d’un refus de délivrance du certificat de conformité et du risque qu’il s’engageait à supporter. Le notaire a manqué à son devoir de conseil.

Cour de cassation, civile, Chambre civile 1, 17 juin 2015, 14-19692

Les derniers articles

Bail d'habitation

Bail d’habitation : Preuve de l’usage des lieux au 1er janvier 1970

En cas de sous-location de type AIRBNB, la Ville de Paris doit rapporter la preuve de l’usage d’habitation du local litigieux au 1er janvier 1970 ...
Lire la suite →
Bail d'habitation

Bail d’habitation : Résiliation du bail en cas de sous-location AIRBNB d’un logement social

Le bail d’ habitation doit être résilié aux torts de la locataire pour manquement à l’interdiction de sous-louer le logement. La locataire doit reverser au ...
Lire la suite →
Bail d'habitation

Bail d’habitation : Inopposabilité du bail signé par un indivisaire

Le bail d’un bien indivis à usage d’habitation, consenti par un indivisaire titulaire de moins des deux tiers des droits indivis n’est pas nul. Il ...
Lire la suite →