Dans la catégorie :
Publié le 21 Nov 2021

Cession et solidarité du cédant

Lorsque suite à une cession du fonds de commerce ou du droit au bail, un nouveau bail est signé avec le cessionnaire alors la solidarité du cédant bénéficiant au bailleur ne peut plus être mise en œuvre.

La jurisprudence procède à une interprétation stricte des clauses de garantie solidaire.

En l’espèce, il n’est pas contesté que bail liant originairement la SCI bailleresse, ayant commencé à courir le 17 octobre 2011 pour se terminer le 16 octobre 2020, comportait une clause de garantie solidaire.

Or, lors de la cession du fonds de commerce, un nouveau bail commercial a été conclu avec la société cessionnaire le 9 mai 2019.

Il ne comporte aucune stipulation maintenant la solidarité du précédant preneur qui n’est d’ailleurs pas partie à ce nouveau bail, lequel a pour effet d’éteindre les obligations prévues au bail initial.

Dès lors, le bailleur a perdu le bénéfice de la garantie du bail initial. L’action en paiement intentée en référé par la bailleresse contre les cédants se heurte donc à une contestation sérieuse.

Cour d’appel, Caen, 2e chambre civile et commerciale, 28 Octobre 2021 n° 20/02924

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Conditions de fixation judiciaire du loyer binaire

Dorénavant, pour la fixation judiciaire du loyer minimum garanti d’un loyer binaire, le juge doit rechercher dans la commune intention des parties la volonté commune ...