Dans la catégorie :
Publié le 21 Juin 2020

Bail verbal et prise en charge de la taxe foncière

En présence d’un bail verbal, pour déterminer qui doit prendre en charge la taxe foncière, le juge doit rechercher l’existence d’un accord des parties.

En l’espèce, il existe entre les parties un bail commercial verbal, il convenait donc de rechercher l’existence d’un accord des parties sur le transfert au preneur de la charge de la taxe foncière.

A cet égard, la Cour de Cassation pour mettre la taxe foncière à la charge du Preneur relève que :

  • le preneur initial avait réglé au bailleur la taxe foncière jusqu’en 2011,
  • la taxe 2012 avait fait l’objet d’une déclaration de créance admise par le juge-commissaire,
  • l’administrateur judiciaire avait validé le paiement de la taxe 2013,

Ainsi, la cour d’appel a souverainement pu constater l’accord des parties au bail initial sur ce point, et ce antérieurement à l’ouverture de la procédure de redressement judiciaire du preneur.

Elle en a donc exactement déduit que le locataire était tenu de prendre en charge les taxes foncières y compris s’il est seulement le cessionnaire du bail.

Cour de cassation, 3e chambre civile, 28 Mai 2020 n° 19-10.056

Les derniers articles

Bail commercial

Bail Commercial : Réputation non écrite de la clause tunnel et plus dangereux encore ?

Cette décision rappelle qu’une clause fixant un plancher et un plafond dans le cadre d’une clause d’indexation est réputée non écrite. Pour mémoire, la clause ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé sans indemnité d’éviction

Pour un bail commercial, dans le cadre de la délivrance d’un congé sans offre de renouvellement sans paiement d’une indemnité d’éviction pour motifs graves et ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial: Procédures collectives et suspension des poursuites

En application du principe de l’arrêt des poursuites individuelles le bailleur est irrecevable à poursuivre son action en résiliation du bail fondée sur l’acquisition de ...
Lire la suite →