Dans la catégorie :
Publié le 24 Avr 2008

Agent immobilier et rémunération des conseils en immobilier

Le décret paru le 17 avril 2008 vient préciser les conditions d’application de l’article 6 de la loi Hoguet, modifié par la loi ENL du 13/07/2006.

Dorénavant, le mandataire peut être rémunéré avant la conclusion définitive d’une opération immobilière. Cela doit être expressément inscrit dans son mandat.

Cela présente un intérêt pour toutes les opérations immobilières, tant celles portant sur le résidentiel que celles portant sur les bureaux.

Les conditions suivantes doivent être impérativement respectées :

1- le mandant doit agir dans le cadre de ses activités professionnelles

2- les modalités de calcul de la rémunération doivent être précisées

3- les stipulations contractuelles doivent mentionner ces conditions de manière claire et précise.

Décret du 15 avril 2008, n° 2008-355, modifiant le décret du 20 juillet 1972 fixant les conditions d’application de la loi du 2 janvier 1970 réglementant les conditions d’exercice des activités relatives à certaines opérations portant sur les immeubles et les fonds de commerce, JO du 17 avril 2008, p.6395

Document joint : decretdu15042008.pdf

Les derniers articles

Bail commercial

Bail commercial : Abattement sur la valeur locative

Sauf disposition contraire, en matière de détermination du loyer du bail renouvelé, le paiement de la taxe foncière et les obligations incombant normalement au bailleur, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : Congé et droit de préférence

EN matière de bail commercial, lorsqu’un congé avec refus de renouvellement a été délivré, le preneur perd le bénéfice du droit de préemption. Pour mémoire, ...
Lire la suite →
Bail commercial

Bail commercial : La cession efface la faute

En cas de congé avec refus de renouvellement d’un bail commercial sans paiement d’une indemnité d’éviction, le bailleur ne peut pas invoquer contre le cessionnaire ...
Lire la suite →