Dans la catégorie :
Publié le 24 Sep 2017

Résiliation du bail pour trafic de stupéfiants par le fils du locataire

Le contrat de bail d’habitation doit être résilié aux torts de la locataire, pour manquement à l’obligation de jouissance paisible en raison de a condamnation de son fils pour trafic de stupéfiants dans le logement loué.

En l’espèce, l’enfant majeur de la locataire a été condamné pénalement pour trafic de stupéfiants.

L’enfant a stocké du cannabis dans le logement loué et se livrait au trafic dans les halls d’immeubles voisins.

Il ne peut être contesté qu’un trafic de stupéfiants se déroulant à proximité immédiate des logements appartenant au bailleur avec conservation de la marchandise prohibée dans l’appartement loué, par les allées et venues qu’il génère, est de nature à compromettre gravement la tranquillité des autres locataires et a à les faire vivre durablement dans un climat d’insécurité intolérable entachant, en outre, la réputation du quartier et des logements loués par la société bailleresse.

Par ailleurs, et même s’il est allégué que l’enfant a quitté le logement maternel et qu’en conséquence, il n’y a plus de risque de voir se répéter les faits reprochés, la gravité des manquements réitérés à l’obligation du locataire d’occuper paisiblement les lieux loués et d’en user en bon père de famille, justifie la résiliation du bail sans qu’il soit nécessaire d’établir la preuve de la poursuite de ces activités répréhensibles dans les mêmes conditions.

Cour d’appel d’Angers, Chambre civile A, 7 Juin 2017 n° 15/02052

Les derniers articles

Bail commercial

Bail Commercial : Procédures collectives et Garantie autonome bancaire à première demande

Dès lors que le bailleur a actionné la garantie autonome bancaire à première demande et qu’il en a demandé la reconstitution avant l’ouverture d’une procédure ...
Lire la suite →
Bail d'habitation

Bail d’habitation : Congé pour travaux du Bailleur

Lorsqu’ils exigent la libération des lieux loués, les travaux de rénovation, de restructuration et d’amélioration des locaux constituent un motif légitime et sérieux justifiant la ...
Lire la suite →
Bail d'habitation

Bail d’habitation : Congé pour vente et indemnisation du Bailleur

En matière de bail d’habitation, suite à un congé pour vente, le locataire doit indemniser le bailleur qui subit un préjudice résultant du refus du ...
Lire la suite →