Avocats à la Cour d’appel de Paris

Copropriété

Gabriel Neu-Janicki

Parties communes indûment annexes qui peut agir ?

mardi 11 octobre 2011, par Gabriel Neu-Janicki

La Cour de Cassationr rappelle dans un arrêt que chaque copropriétaire est habilité à agir à l’encontre du copropriétaire qui aurait annexé des parties communes. Aucune autorisation de l’assemblée générale n’est requise.

En l’espèce, une société avait acquis trois lots de copropriété, puis revendu l’un d’eux quatre ans plus tard.

Estimant que des parties communes ont été indûment annexées, neuf copropriétaires l’assignent alors en justice, conjointement avec le syndicat des copropriétaires, et le précédent propriétaire, en annulation et inopposabilité de la vente, et restitution.

L’arrêt d’appel (CA Aix-en-Provence, 30 avr. 2010) déboute les copropriétaires, avant d’être fermement censuré par la Cour de cassation au visa de l’article 15 de la loi du 10 juillet 1965 : l’action d’un copropriétaire en restitution des parties communes qu’un copropriétaire s’est indûment appropriées n’est pas subordonnée à la justification d’un vote de l’assemblée générale préalable.

Cour de Cassation, 3ème Chambre Civile, 06 septembre 2011 n°10-20258

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

rics

©2007-2022  — Cabinet Neu-Janicki — Tous droit réservés. Utilisation commercial interdite.

Mentions légales | | Suivre la vie du site RSS 2.0