Avocats à la Cour d’appel de Paris

Bail commercial

Gabriel Neu-Janicki

Bail commercial et troubles de jouissance

dimanche 17 juillet 2022, par Gabriel Neu-Janicki

En matière de baux commerciaux, le bailleur est responsable envers le preneur des troubles de jouissance causés par les autres locataires et n’est exonéré de cette responsabilité qu’en cas de force majeure.

Pour mémoire, l’article 1719, 3°, du Code civil prévoit que le bailleur est tenu, pendant la durée du bail, par la nature du contrat et sans qu’il soit besoin d’aucune stipulation particulière, de garantir au preneur la jouissance paisible des locaux.

Cela le rend responsable des troubles qui y sont apportés et il ne peut s’en exonérer qu’en cas de force majeure.

En l’espèce, la société bailleresse est propriétaire d’un immeuble de bureaux au premier sous-sol duquel, le 14 décembre 2010, un incendie a pris naissance dans le véhicule de l’un de ses locataires.

La société locataire, représentée par son liquidateur judiciaire, locataire de locaux situés au sixième étage, se prévalant de la propagation de l’incendie et des fumées ayant endommagé les locaux par elle occupés jusqu’au 30 décembre 2013, a assigné la bailleresse en indemnisation de ses préjudices.

La Cour de Cassation a considéré que le bailleur est ainsi responsable envers le preneur des troubles de jouissance causés par les autres locataires (incendie ayant pris naissance dans le véhicule de l’un de ses locataires au premier sous-sol de l’immeuble) et n’est exonéré de cette responsabilité qu’en cas de force majeure.

Cour de cassation, 3e chambre civile, 6 Juillet 2022 n°21-18.162

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

rics

©2007-2022  — Cabinet Neu-Janicki — Tous droit réservés. Utilisation commercial interdite.

Mentions légales | | Suivre la vie du site RSS 2.0